The article analyses the theme of urbanization and evaluation of space in Puglia to arrive at a balanced, sustainable model. To this end it is propose a geographical interpretation of Puglia starting from its phisical characteristics to its urban systems and the direction of development for the evaluation of urban dynamics. Furthermore an examination of the tourist phenomenon province-by-province and the resulting coastal effects. Finally individualization of the instruments of urban planning and a critique of the efficiency of the actions implemented to realize an urban system more compatible in Puglia.

Urbanisation et valorisation de l'espace cotier en Pouille: à la recherche d'un developpement durable

GRUMO, Rosalina
2006

Abstract

The article analyses the theme of urbanization and evaluation of space in Puglia to arrive at a balanced, sustainable model. To this end it is propose a geographical interpretation of Puglia starting from its phisical characteristics to its urban systems and the direction of development for the evaluation of urban dynamics. Furthermore an examination of the tourist phenomenon province-by-province and the resulting coastal effects. Finally individualization of the instruments of urban planning and a critique of the efficiency of the actions implemented to realize an urban system more compatible in Puglia.
978-2842-697365
Le territoire de la Pouille peut être subdivisé en unités environne-mentales ayant des caractéristiques propres que l’on peut synthétiser au travers de la pénurie de reliefs montueux et par une couverture boisée réduite. S’y ajoute la raréfaction du système hydrographique de surface (deux fleuves, Ofanto et Fortore), à laquelle s'oppose une richesse élevée d'eaux souterraines liée à la présence d'un phénomène diffus qui s’ap-pelle «carsismo », résultant de l’action des eaux sur les roches calcaires. Enfin le système côtier entre les deux mers, Adriatique et Ionienne, avec environ 800 kilomètres de côte, est le plus étendu des régions péninsu-laires italiennes. Faire une analyse de l’espace littoral de la Pouille implique que l’on s’interroge d’abord sur les relations longtemps négligées qui se sont construites entre les systèmes anthropiques et les éléments structuraux du paysage. À travers l'aménagement, on a donc cherché à lire et à inter-préter le territoire en tenant compte de la complexité des structures sociales, économiques, institutionnelles et culturelles qui président à son organisation. Les activités manufacturières et tertiaires ont ainsi accom-pagné les transformations agraires et le développement touristique du littoral. Ce développement du littoral a certes été largement déterminé par l'importance du périmètre côtier, mais aussi en fonction de la proxi-mité de la côte pour tous les établissements humains. En effet, aucune localité n’est distante de plus de 75 kilomètres de la mer phénomène majeur dans une société moderne largement tournée vers les loisirs et le temps libre, plus ou moins marquée par le « tropisme des rivages ». La Pouille est une région bien déterminée physiquement et géogra-phiquement. Elle confine avec le Molise, la Campanie et la Basilicate. La lecture de cet espace maritime et continental à la fois relève d’approches traditionnelles explicatives, de structures héritées et d’une prise en compte des caractères du milieu naturel, caractères qui déterminent les orientations pour un développement durable. Actuellement on peut donc y trouver des traces significatives de la vieille tripartition en Capitanata, Terra de Bari et Terra d'Otranto. On peut aussi reconnaître les effets du système hydromorphologique sur les installations humaines dans la subdivision traditionnelle en sub-régions naturelles : Gargano, Sub Appennino Dauno, Tavoliere de Foggia, Murge distinguée en basses Murge, hautes Murge et Murgia des Trulli, Anfiteatro tarantino et Salento (Bissanti, 1970, 1991). Les éléments caractéristiques du paysage du Gargano sont le Monte Calvo, (1000 m), les lacs de Lesina et Varano, la Forêt Umbra, les côtes élevées en falaises, les îles Tremiti. Le Subappennino Dauno à l'ouest du Tavoliere appartient au vaste complexe de l’Appennino qui s'étend en Basilicate et en Calabre. Il ferme les horizons de la Pouille, au loin du lit-toral. Dans le Tavoliere de Foggia, le monde des « tratturi » traduit la place des parcours de transhumance pour situer les rapports entre natu-re et activités humaines essentiellement agricoles et pastorales. Les Murgia constituent une subrégion vallonnée que l’on a l’habitude de subdiviser en plusieurs unités notamment celle des « Murgia des Trulli » en arrière plan du littoral entre Bari et Brindisi. Les Murgia salentines soudent le Tavoliere salentino et le Salento delle Serre au reste de la région. Ajoutons que la subdivision administrative de la région du nord au sud concerne cinq provinces : de Foggia, de Bari, chef-lieu de la région, de Brindisi, de Taranto et de Lecce trois des chefs-lieux étant situés sur le littoral. Le trait de côte se distingue donc selon la mer de référence, selon la nature du littoral lui-même, sans oublier le partage administratif qui jus-tifie les appartenances.
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11586/68714
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact