« … cette nudité du langage que j’apprécie par-dessus tout » Saint-John Perse et le goût de la discrétion