La séduisante hyperdialogicité de la communication médiatique