Prin materie spre absolut

Giovanni Magliocco
2018

Dans son étude Mihai Eminescu o dell’assoluto Rosa del Conte, en réfléchissant sur la sensibilité chromatique de Mihai Eminescu, a remarqué que dans la littérature moderne seulement Charles Baudelaire pourrait être placé à côté du poète roumain pour sa passion, presque morbide, pour toutes les matières qui brillent : métaux, cristaux, pierres précieuses. Dans cette contribution nous nous proposons de commencer une étude systématique de l’imaginaire minéral éminescien en focalisant notre attention, cette fois, seulement sur les « rêveries cristallines ». En analysant les valorisations symboliques du cristal, considéré dans toutes les hypostases qui constellent les textes éminesciens (diamant, émeraude, rubis, saphir, perle), nous montrerons que pour Eminescu le cristal ne représente pas seulement l’image d’un monde dans le monde contenant le destin individuel, mais qu’il se configure aussi comme un « espace-lumière » qui, dans sa fixité et stabilité anorganique et impérissable, matérialise un « espace-temps onirique » de l’éternité.
File in questo prodotto:
File Dimensione Formato  
Giovanni Magliocco Prin Materie spre Absolut.pdf

accesso aperto

Tipologia: Documento in Versione Editoriale
Licenza: NON PUBBLICO - Accesso privato/ristretto
Dimensione 496.65 kB
Formato Adobe PDF
496.65 kB Adobe PDF Visualizza/Apri

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11586/256586
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact