L’Épître à Églé di Sophie Cottin e il dibattito sulla femme auteur