Dans la fiction, au plus près du réel : l'écriture vivante de Maylis de Kerangal