Intertextualité dans le roman québécois: les charmes du mythe